COVID - 19 : Conseils pour gérer l’anxiété

Nous l’avons vu dans les derniers jours, la peur a envahie la planète. C’est ainsi que certains ont fait des stocks de rouleaux de papier de toilette pour un an ou plus et que d’autres ont séquestré des boîtes de Purell à s’en étaler partout sur le corps, de jour comme de nuit. Mais au-delà de ces faits cocasses et parfois navrants, se cache un drôle de phénomène social : l’anxiété.

Si vous vivez présentement de l’anxiété, sachez que c’est normal*. Ne vous jetez donc pas la pierre et n’allez pas non plus dévaliser tous les magasins… Dans cet article, je vous propose de mieux comprendre l’anxiété et je vous présente des exercices pratiques pour la réduire. Si vous ne vous sentez pas concernés, peut-être que cette lecture pourrait assister l’un.e de vos proches...


Parfois, on n'a qu'une seule envie : s’emmitoufler dans notre couverture préférée

Qu’est-ce que l’anxiété

L’anxiété, c’est quand tu écoutes les nouvelles sur le COVID-19 et que tu te mets soudain à transpirer et à tousser alors que tu n’es pas malade. C’est quand tu regardes ton voisin du coin de l’oeil, comme s’il était une arme biologique destinée à t’anéantir. C’est quand tu stockes une quantité de rouleaux de papier toilette suffisante pour essuyer tout un troupeau de moutons.

Entendons-nous. Nous vivons une situation historique. Le COVID-19 est réel. Il peut réellement causer la mort des personnes vulnérables. Il ne faut donc pas lésiner avec ça. Et c’est pourquoi de plus en plus de pays recommandent des mesures de protection appropriées tel que la distanciation sociale et de rester à la maison.

Mais l’anxiété, c’est cette façon qu’a cette petite voix dans ta tête de processer la moindre nouvelle et d’en faire un scénario catastrophe digne des meilleurs films de Zombies. Et parce que ta tête et ton corps sont interdépendants, ces projections du mental peuvent avoir de réels effets sur ton corps : sensation de stress, fatigue, transpiration, maux de tête, respiration superficielle, palpitations cardiaques et dans certains cas, crises d’angoisse.

Comment gérer l’anxiété

Couper la télévision

Nos ancêtres ont rapidement compris que lorsque l’on approche sa main du feu, ça brûle ! Parfois, on semble plus long à la détente que nos ancêtres… Si regarder les nouvelle te génère de l’anxiété, arrête de regarder les nouvelles !! Prends tes distances !

Les nouvelles en continu sont la pire invention de notre époque. Comment ne pas être anxieux en regardant ce flot d’information inquiétantes ? Savoir qu’il y a trois cas de plus de COVID-19 dans la ville voisine, ne réglera en rien ta situation actuelle. Par contre, cela risque d'entacher ta paix d’esprit pour le moment, alors que rien ne t'es encore arrivé.

Vois ces nouvelles comme un gigantesque buffet chinois. Ce n’est pas parce que la ressource est abondante qu’il faut absolument s'empiffrer. La modération a bien meilleur goût ;).

Et d’ailleurs, si tu tiens tant que ça à regarder les nouvelles, assures-toi que tes sources sont fiables. Tu n’as pas besoin de sources peu fiables en ce moment. À ce sujet, tu peux consulter le site de l'organisation mondiale de la santé (OMS). De ton côté, assures-toi que ta présence sur les réseaux sociaux permet également de faire une différence positive. Tu peux consulter mon article à ce sujet : le test des 3 passoires revisité pour les Jedis.

Respirer profondément

La respiration est la clé de notre survie. Si tu arrêtes de respirer, tu meurs. Je t’invite à remarquer que, lorsque tu es anxieux, ta respiration se modifie et devient superficielle. Le truc pour te calmer, ce n’est donc pas de passer par le mental et te dire : “ça va aller” (quoique ça peut aider parfois…). Le truc, c’est plutôt de passer par le corps et de te forcer à prendre des grandes respirations. Ça va avoir un effet calmant instantané.

Pour éteindre un feu, on utilise de l’eau. Pour l’anxiété, on procède pareil. Ça ne sert à rien d’utiliser des techniques du mental pour combattre le mental. Utilise plutôt le corps pour combattre le mental. Je te propose deux exercices.

Exercice 1 : Prendre des grandes respirations

Voici un exercice comme on les aime : simple et efficace !

Inspire par le nez durant 4 secondes. Expire par la bouche durant 4 secondes. Prend une pause de respiration pour 2 secondes. Et recommence. Concentre-toi sur ces cycles de respirations pour quelques minutes. Et remarque leur effet apaisant.

Si tu maîtrise bien ces cycles et que tu veux aller plus loin, tu peux allonger l’inspiration et l’expiration d’une seconde et recommencer les cycles. Tu peux tranquillement te rendre à 8 ou 10 secondes d’inspiration et d’expiration. Normalement, ce simple exercice devrait permettre de ramener ton attention sur ta respiration et ton corps et du même coup te calmer.

Exercice 2 : Compter à rebours

Cet exercice est idéal lorsque tu as du mal à dormir. Allonges-toi sur le dos. Concentres-toi sur ta respiration et comptes à rebours de 100 à 0. Donc, ton premier cycle inspire/expire est 100, ton 2e est 99 et ainsi de suite. Tu peux laisser la respiration être naturelle ou l’allonger volontairement comme à l’exercice précédent.

Attention, si tu perds le compte, tu recommences le décompte à 100. Ce petit exercice va forcer ton mental à se concentrer sur la respiration et tu devrais voir rapidement l’effet calmant. En général, on s'endort avant la fin. Ce n’est pas ton cas et tu arrives à 0 ? Tu recommences au début, simplement. L’objectif n’est pas de “finir” l’exercice mais de t’apaiser, simplement.

Faire du yoga

Le yoga est l’activité par excellence pour réduire l’anxiété. La pratique permet d’étirer le corps, de délier les tensions, d’améliorer la conscience corporelle et de calmer la respiration. Une simple séance de yoga lorsque l’on est anxieux suffit souvent pour réduire les symptômes. En cette période d’isolement, profitez d’une séance de yoga ou de méditation en ligne en visitant notre boutique.

Conclusion

La pandémie de COVID-19 s’accompagne de nombreux effets secondaires dont l’anxiété chez certaines personnes. Si vous êtes concerné.e.s, n’hésitez pas à pratiquer les exercices présentés ici ou à consulter les ressources ci-dessous. Si vous connaissez des personnes de nature anxieuse, partager leur cet article afin de les assister à surmonter leurs symptômes.


Bon isolement à toutes et à tous et surtout, bonne santé !


*Attention, cet article s’adresse principalement aux personnes vivant de l’anxiété ponctuelle et ne constitue ni un diagnostic ni un avis médical. L’anxiété peut prendre différentes formes allant jusqu'à des troubles anxieux qui peuvent affecter gravement la qualité de vie des personnes. En général, on parle de troubles anxieux lorsque les symptômes persistent au-delà de 6 mois. En cas de doute sur votre état de santé, consultez votre médecin ou les autorités compétentes en la matière.


Ressources

Fiche de Passeport Santé sur les troubles anxieux

Site du Gouvernement du Québec sur les troubles d'anxiétés généralisés


©2020 par Lemaitre Yoga.