Le secret, testé et éprouvé, qui va littéralement propulser ta pratique de yoga !

Je l’avoue, j’ai un penchant pour les titres accrocheurs ! Il faut bien que tous ces info-commerciaux que j’ai gobés pendant ma jeunesse servent à une chose, si petite soit-elle. Ça commence par un titre grandiose. Une promesse du tonnerre. Et puis BAM, un secret caché ! Une chose à savoir qui va révolutionner notre vie, qui était donc si plate avant la venue du secret caché !


Et puis, avouons-le, on aime tous les secrets ! On aime être dans le secret. On aime, parfois, faire des secrets. On aime avoir nos secrets. Et on aime, plus que tout, connaître les secrets des autres. Surtout si eux, ne connaissent pas nos secrets ;). On est des agents-secret du secret, des James Bond du mémérage.


Le secret “Top secret”


J’ai même un collègue qui a eu une idée de génie. Sur son bureau, il y a un porte-document à trois étages. Hé bien, figurez-vous qu’il a indiqué sur celui du dessus : « top secret » et sur celui du dessous « bottom secret ». Je sais bien que c’est une joke… Mais à chaque fois que je passe devant son bureau, je ne peux m’empêcher de lorgner sur ses documents, surtout les « top secrets » !! Ha, secret, quand tu nous tiens…


Le secret, c’est qu’il n’y a pas de secret


Bon, revenons à nos moutons, ou à notre secret pour être exact. Et bien BAM ! Ni une, ni deux, je vous annonce dret, fret, sec, là, de même, qu’il n’y a pas de secret... Oh, que c’est méchant ! Quel pétard mouillé. Honteux ! Scandaleux !! Remboursés !!! Hou !! Hou !! Hou !! Bon, on se calme les hiboux ! Maintenant que les émotions sont passées, figurez-vous que j’ai quelque chose de chouette à vous annoncer (la pognez-vous ?).


Roulement de tambour. LE SECRET, c’est qu’il n’y a pas de secret ! Bon, je vous vois déjà me qualifier de Yogi Berra* nouveau genre. Et pourtant, je vous assure, en yoga comme dans beaucoup d’autres disciplines, il n’y a pas de secret. Berra l’avait compris. Ce n’est pas parce que tu pratiques la posture du chameau que d’un coup, ton ventre va redevenir ferme comme au jour de tes 20 ans ! Ni en pratiquant la posture de la grenouille que ton foie va subitement libérer toutes ses toxines ! Et ce n’est certainement pas en chantant des oms sur le toit du Monde que tu vas atteindre l’illumination. Au mieux, tu vas être bon pour un méchant coup de soleil, au pire tu vas prendre l’ascenseur pour l’échafaud.


Le secret, c’est la régularité


Définitivement, si tu recherches un secret de la sorte, tu fais fausse route. Tant qu’à moi, le secret, c’est la régularité dans la pratique. C’est tout. C’est simple. C’est tout simple ! Et pourtant… Imagine. On est le 1e Janvier et tu as décidé que cette fois c’était la bonne et que tu allais te remettre en forme ! Je ne veux pas être plate mais tu n’es pas tout seul. Chaque année c’est pareil, les centres sportifs sont pleins à craquer au mois de Janvier. Et puis, petit à petit, ce sont les gens qui finissent par craquer… Moins de monde en Février. Encore moins de monde en Mars.


Même chose pour la rentrée en septembre. Après les vacances bien méritées, tu t’y remets trois fois par semaine. Octobre. Une à deux fois par semaine (ou moins...). Novembre. Le froid est arrivé. Le cocon se referme. Il y a une super série à la télé. Et le gym n’est plus qu’une histoire lointaine. Le pire, c’est qu’à mesure que la pratique diminue, la culpabilité, elle, s’accentue. Les « je devrais » prennent le pas sur les « j’y vais ». Les muscles pectoraux descendent l’ascenseur pour la bedaine. Les fesses se remplissent de juteuse cellulite. Et le moral lui, s’en va vers les chaussettes. Et les chaussettes qui n’ont pas le moral, ça sent le camembert !


Si tu te reconnais dans ce scénario, le prix de consolation c’est que tu n’es vraiment pas tout seul. Mais alors tellement pas, qu’on est une armée de gens bien intentionnés, qui laissent leurs résolutions au vestiaire « lorsque la bise fut venue » pour paraphraser un célèbre auteur.


Le secret de la réussite


Mais cette fois c’est LA BONNE ! Cette fois, c’est vrai ! Cette fois-ci, ça va VRAIMENT être différent ! Pourquoi j’en suis convaincu ? Ben kin ! Parce que je te le l’ai donné, le secret de la réussite ! En fait, et c’est ça qui est merveilleux, tu le savais déjà et tu n’avais même pas besoin de moi ! Et moi, je n’avais même pas besoin de toi non plus. (Une musique instrumentale douce démarre :) En fait, toi et moi, on est comme le Renard et le Petit Prince, on n’avait pas besoin l’un de l’autre, mais on s’est trouvé pareil, et c’est ça qui est merveilleux car après tout, dit le Renard, le secret est très simple : “on ne voit bien qu'avec le cœur”.


Oups… Désolé, mauvais secret… On reprend…


Même si mon secret est beaucoup moins romantique que celui du Renard, je suis convaincu qu’il pourrait tout à fait se retrouver dans la pile « bottom secret » de mon collègue. Et une autre chose dont je suis sûr, ou presque, c’est qu’il va te faire mal au fesse, du moins les premiers jours. Car, en définitive, ce secret t’amène à te botter le derrière et si je me fie à mes doux souvenirs d’enfances, que ce soit les petites chaussures 37 de maman ou les 44 de papa, au final, c’est l’intention qui compte ! Et je peux te dire une chose, maman, elle en avait de l’intention !


Ça prend 21 jours pour créer une habitude


Savais-tu que ça prend 21 jours pour créer une habitude ? Trois semaines d’effort, c’est tout ce que ça prend pour ancrer en toi l’habitude que tu désires. Faire plus de sport ? 21 jours. Manger mieux ? 21 jours. Moins regarder la télé et jouer plus dehors ? 21 jours. Arrêter de fumer ? Bon, là on change de catégorie à cause de la dépendance à la nicotine mais tu comprends l’idée.


21 jours. 20 + 1. Toi dans ta vie, es-tu prêt à investir 21 jours pour retrouver la forme ? Si on compte qu’une vie dure 80 ans, ou 29 200 jours, tout ce que ça te prend, c’est de faire un effort pour 21 jours soit 0,07 % de ta vie. Si tu te tiens à ces 21 jours, l’habitude sera créée. Et admettons que ton cas défi les statistiques et que finalement, ça te prenne quelques jours de plus à créer l’habitude, on parle toujours de moins d’un dixième pour cent des jours de ta vie. C’est pas la mort =). Et je vais même aller plus loin. Je t’ai donné des chiffres en jour mais en réalité, on va commencer le yoga à seulement quelques minutes par jour, disons 10. Alors là, le pourcentage devient carrément ridicule ! Et peut-être aussi les excuses pour ne pas commencer ;)?


As-tu 10 minutes par jour ?


Maintenant que tu sais tout ça, est tu prêt à TE consacrer 10 minutes par jour pendant 21 jours ? Si oui, continue de lire. Sinon, vas-y à ta manière et on se reparle dans 21 jours. Jean de La Fontaine était soit un visionnaire ou soit un yogi. Mieux vaut aller à pas de tortue mais régulièrement, plutôt que de partir tête baissée dans la course et d’abandonner au moindre souci. Car une chose est certaine. Dans ces 21 jours, tu vas devoir surmonter des obstacles. Rien ne se déroule jamais comme prévu, c’est la Loi de Murphy : si quelque chose peut aller mal, ça va aller mal.


Un jour, c’est ton chien qui aura vomi sur ton tapis et tu vas devoir t’organiser pareil pour trouver ton 10 minutes de pratique, avec ou sans tapis. Un autre jour, ta fille va être malade. Une otite, toi ! Direction la clinique, les antibiotiques, la nuit écourtée et pourtant : trouve ton 10 minutes. Les examens approchent. C’est la panique ! Tu ne te nourris plus. Y a juste le « red bull » qui rentre, pour te tenir énergisé. As-tu fait ton 10 minutes ??


Si maintenant tu te dis : « 10 minutes, ça ne paraissait pas si pire au début mais là, ça devient carrément l’armée ce truc ! » Bravo, tu es sur la bonne voie. Tu viens de comprendre pourquoi je disais que ça allait être difficile. L’important, ce n’est pas de consacrer 10, 20 ou même 60 minutes, l’important c’est de s’y tenir jour après jour, c’est ça qui crée une habitude, c’est ça qui va amener un réel changement dans ta vie.


Le défi : 10 minutes par jour pendant 21 jours


Quand tu auras complété ce défi, tu seras alors en mesure d’évaluer si pour toi, il vaut mieux un 5 minutes ou si tu es prêt à mettre 15 ou même à 20 minutes. Imagine tout ce que tu pourrais accomplir dans une année ! 365 jours soit un peu plus de 17 périodes de 21 jours. Si à chaque nouvelle période tu rajoute un 5 minutes en te disant, j’ai réussi à faire un 10 minutes, ça va bien, je peux faire 15. Puis j’ai réussi à faire 15, je peux faire 20. Ça va te prendre 11 périodes ou un peu plus de 7 mois pour franchir la barre de l’heure de pratique. En un peu plus d’une demi-année, tu seras un pratiquant régulier, assidu et aguerri. Et avec une telle discipline, fais-moi confiance, tu vas voir les changements commencer à opérer et même bien avant 6 mois !


Bon, j’y suis allé fort, j’y suis allé pour la totale. C’est selon moi la méthode qui marche le mieux : action quotidienne et une pause, une seule, par semaine ! Tu peux aussi y aller plus mollo avec mettons 3 fois par semaine. Ça te prendra plus de temps pour y arriver mais si tu es assidu, tu y parviendras. Par expérience, lorsque l’on saute une journée, il est beaucoup plus difficile de tenir la routine. On se dit par exemple : « hier j’ai veillé tard, je ferai donc ma pratique demain » et hop, commence un cercle de négociation-concession avec soi-même.


Franchement, s’il n’y avait qu’une chose à retenir ce serait :

pratique juste un petit 10 minutes par jour, tous les jours pendant 21 jours.

Mais je vais être sympa et ajouter un autre conseil, un deux pour un gratis ;0. Bien que tu sois libre de pratiquer quand bon te sembleras (ce n’est pas la gestapo ici à ce que je sache), ma préférence va pour le matin, avant le déjeuner. À cette heure de la journée, tu n’as pas beaucoup d’excuses ou d’imprévus qui te sont arrivés. Après ce premier 10 minutes de ta journée, celle-ci peut littéralement partir en jus de citron que tu auras déjà fait ta pratique. Ce n’est pas merveilleux ça ?


Tu n’as pas 10 minutes le matin ? Alors met ton réveil 10 minutes plus tôt. Es-tu vraiment à 10 minutes le matin ?


Sinon, bien évidemment d’autres options sont possibles : le midi, lors d’une pause au travail, le soir en rentrant, ou avant de se coucher. L’important pour l’instant, c’est de te fixer une plage horaire et de t’y tenir. Je t’encourage fortement à la plage du matin car testée et éprouvée par de nombreuses personnes.


Alors, tu t’y mets et on se reparle dans 21 jours ?


Besoin d’un coup de pouce ?


Tu ne sais pas trop par ou commencer ? Tu aimerais recevoir un coup de main pour t’assister à établir une pratique régulière, autonome et adaptée à tes besoins ? Je t'invite à consulter le combo yoga et méditation, qui est idéal pour développer sa pratique dans le confort de son foyer. Si tu veux aller plus loin, tu peux aussi réserver une séance privée avec moi ici.


*Selon wiki, Yogi Berra était un célèbre joueur de baseball connu pour ses aphorismes d’apparence tautologique comme « ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini ».

115 vues

©2020 par Lemaitre Yoga.