Pourquoi tant de gens méditent et pourquoi tu ne médites pas encore ?

Aujourd’hui, j’ai une bien mauvaise nouvelle à vous annoncer. C’est rendu qu’on est envahi… Ils sont partout ! Au bureau, à l’école, à l’hôpital. Au chantier, à la piscine, et dans les centres sportifs. Sur la route, même boueuse, et au chalet, même éloigné, ils sont là ! La colonisation arrive à grands pas… La fin est proche !

Dans cet article, je vous démontre, chiffres à l’appui, que le Monde est envahi de méditants. Je vous présente les trois principaux dangers de la méditation. Je résume le fonctionnement de la méditation en une image simple qui implique une amazone lilliputienne, deux hamsters, Picasso et un personnage de Lego. Je termine en t’expliquant pourquoi tu ne médites pas encore et pourquoi tu ne méditeras jamais. Ah oui, et il se pourrait qu’il y ait un peu d’ironie dans tout ça ;).

Bonne lecture, jeune Padawan.


Groupe de méditants

Les chiffres ne mentent pas : on est envahi

Aux États-Unis (ou aux states pour nos amis français), ils sont rendus 18 millions… 18 millions de personnes qui pratiquent la méditation. Non mais vous imaginez ? 18 millions de personnes en mal d’amour, qui se prennent pour des apprentis Bouddha et qui tentent de noyer leur peine dans des tentatives de lévitation. Ça ne vole pas bien haut…

On est envahi, tout simplement. Si on replace ce chiffre en perspective, 18 millions, c’est plus de 2 fois la population du Québec (8,3 millions). Même avec toute la vaillance du monde, il va nous falloir bien plus que la potion magique de Panoramix pour résister, encore et toujours, à l’envahisseur méditant !

Le pire, c’est qu’ils sont sournois, les méditants ! Ils ont l’air gentil, les méditants. Ils ont l’air affable les méditants. Et paf… au détour d’une allée sombre, ils te lobotomisent le cerveau à la petite cuillère ! Je ne veux pas médire mais méditer, moi je trouve ça louche...

Même la science se range derrière la méditation

Non mais imaginez. Même les scientifiques, les nerds et les weirdo s’y mettent. Plus de 20 000 articles scientifiques paraissent maintenant sur la méditation à chaque année. Comment résister à cette vague d’écervellation provenant de nos plus hautes instances scientifiques ?

Même le célèbre et non moins sérieux National Center for Complementary Integrative Health, la principale agence gouvernementale américaine responsable de la recherche scientifique sur les systèmes de santé et les médicaments non conventionnels, appui la méditation et conclut dans son site internet que la science confirme que la méditation peut par exemple :

  • diminuer les symptômes liés à l’anxiété et à la dépression;

  • aider pour les problèmes d’insomnie;

  • réduire la pression sanguine.

Mais pourquoi un tel complot me direz-vous ? Et bien pour vous faire les poches ! Car pendant que vous êtes occupés à méditer, vous ne faites pas attention au contenu de vos poches… Et pendant que votre attention est détournée eux, ils y fouillent, dans vos poches. C’est une arnaque monumentale !

Pire, ce vénérable organisme ose nous dire que la méditation est sans danger ! Quoi ?! Sans chercher, je vous trouve au moins 3 dangers potentiels… fingers in the nose !

  1. Si tu lévites pas de casque et que tu t’écrases comme une mouche sur la vitre d’un pare-brise de voiture, t’es bon pour une commotion cérébrale, minimum !

  2. Si tu lévites trop haut, c’est la même chose avec les pare-brise d’avion. Et paf… le méditant !

  3. En fait, même pas besoin de léviter pour la commotion. Suffit de méditer les yeux fermés en marchant dans une forêt bien garnie d’arbres et paf… le méditant !!

Et après ça, on viendra me dire que la méditation est sans danger…

Qu’est-ce que la méditation ?

Comment veux-tu que je finisse l’article avec des questions pareilles ? Être ou ne pas être ? To be or not to be ? Autant méditer tout de suite !

Surtout quand on sait qu’il existe des dizaines de techniques ; des pratiques à saveur religieuse et d’autres à saveur de rien de tout ce qui se rapproche de la religion ; certaines destinées à réduire le stress et d’autres visant simplement à être davantage conscient du monde qui nous entoure. Pour faire simple, la méditation, c’est comme une grande ville. Il y en a pour tous les goûts, toutes les couleurs, et tous les genres, mais c’est facile de s’y perdre.

Tu connais la chanson : « dans le verger il y a un arbre, dans l’arbre, il y a une branche et au final dans l’oiseau, il y a un cœur ! » Et ben la méditation c’est pareil. Dans ton corps, il y a un cerveau (du moins, je te le souhaite), dans ton cerveau il y a une roue, et dans la roue, il y a un hamster. Sauf que le hamster, au lieu de sortir faire un tour, il n’a rien trouvé de mieux que de tourner dans la roue. Même si tu ouvres la cage, il a bien trop peur du monde pour sortir, par contre, il va te spinner la roue solide !!

Un hamster, prêt à spinner sa roue solide !

Quel est le but de la méditation

Le but de la méditation, c’est de passer la bride à ton hamster et de le chevaucher telle une lilliputienne, cheveux au vent. As-tu déjà essayé d’arrêter un cheval sauvage ou un autobus à une lumière verte ? Ton hamster, c’est pareil. Il n’arrêtera pas, même si tu es en retard, donc pour ta santé mentale, ne cherche pas à l’arrêter. Plutôt, fais corps avec lui, jeune Padawan. Caresse-le. Étend-toi dans le champ avec lui. Et enfin, tu pourras le chevaucher. Oui bon, j’ai pris ces images de Spirit, le cheval sauvage. Et alors ? Un cheval ou un hamster, ça a 4 pattes et ça hennit pareil, bon !

En fait, dans ton cerveau, tu as deux roues… qui ne vont pas dans le même sens. C’est pourquoi nous sommes souvent mêlés... Tu as la roue du cerveau droit et celle du cerveau gauche. Je t’ai parlé de celle du cerveau droit. C’est ton hamster Picasso. Ton artiste intérieur et intuitif. Mais tu as un deuxième hamster, qui ressemble à ton personnage de Lego préféré. Celui-là, il aime que tout soit carré, c’est carrément agaçant ! Donc, en fait, tu es une amazone qui chevauche deux chevaux-hamsters en même temps, un pied sur chacun ! Et toi qui ne savais même pas que tu étais fin prête à postuler pour le cirque du soleil…

La méditation pour faire taire le hamster dans ta tête

Mieux que ça, en chevauchant Picasso et Lego-Joe (ou Lego-Jane), tes deux hamsters, il va se passer des drôles de choses dans ton corps. D’abord, la paix ! Comme ils sont occupés à aller dans le même sens, ils vont arrêter de se chicaner et tu vas avoir la paix pour quelques minutes. Si tu as écouté les chipmunks quand t’étais jeune, tu sais à quel point c’est drôle 5 minutes une voix de rongeur boostée à l’Hélium mais comment ça peut être tannant sur le long terme ! Pareil pour les petites voix de hamsters qui te cassent les oreilles dans ta tête. Ils vont arrêter de te parler et tu vas pouvoir être présent à ce qui t’entoure au lieu de te concentrer sur les discours intérieurs de tes hamsters. En vrai, on est tout le temps en train de penser. Même quand tu penses que tu ne penses pas, je te garantis que tu penses pareil. Comment je le sais ? C’est une des caractéristiques de notre condition humaine de penser. C’est ce qui te différencie d’un cellule souche, d’une bactérie, d’une mouche, ou de ton $%&*#@ de voisin.

Les autres bienfaits de la méditation

Le plus cool dans tout ça, c’est qu’en t’occupant de ta tête, ton corps va suivre. Remarque, c’est un peu con ce que je viens de dire. Quand je veux aller à droite, même si c’est ma tête qui dirige, c’est mes jambes qui m’y emmènent… Et ben là, c’est pareil. Quand je calme les hamsters (Picasso et Lego-Joe), mon corps se met à relaxer et mon système nerveux s’apaise. Quand mon système nerveux s’apaise, mon système immunitaire peut se renforcer. Quand mon système immunitaire se renforce, je surmonte plus facilement la maladie et les problèmes de santé. Même ton système digestif y gagne. Et quand ton système digestif va mieux, ton entourage aussi se porte mieux ! C’est gagnant, gagnant ! Et c’est pas moi qui le dis, c’est le National Center for Complementary Integrative Health qui explique que la méditation peut même soulager le syndrome du côlon irritable.

Tu ne méditeras jamais

Au final, ça fait quand même un gros tas de bonnes raisons de méditer. Si tu ne le savais pas, peut-être qu’une petite lumière vient de s’allumer, pour éclairer le chemin de tes hamsters. Si tu le savais, ça te conforte peut-être un peu. Mais dans les deux cas, les probabilités que tu te mettes à la méditation sont faibles !

Pourquoi ? Parce que savoir n’est pas suffisant. Par exemple, on sait tous que la cigarette n’est pas bonne pour la santé. Alors pourquoi tant de gens continuent de fumer ? Car c’est difficile de changer une habitude…

Mais rassure-toi jeune Padawan, je ne t'abandonne pas devant le précipice de ton échec. Dans cet article, je te révèle LE secret qui va te permettre de te surpasser et d’intégrer dans ta vie un soupçon de méditation pour que toi aussi, tu puisses goûter à ses bienfaits.

Besoin d’un coup de pouce ?

Tu es du genre avide de connaissances ? Un article de blogue ne suffit pas à satisfaire ta curiosité légendaire et encore moins à mettre en pratique les bienfaits de la méditation ? Aucun soucis. J’ai justement créé un ensemble de trois méditation guidées par Lemaître Yoga pour développer ta pratique de la méditation, améliorer ta concentration et favoriser le calme intérieur.

Le numérique ne te suffit pas, tu aimerais une séance privée avec moi pour développer ou approfondir ta pratique de la méditation ou du yoga ? C’est par ici.



©2020 par Lemaitre Yoga.